Accueil du site > Actualités locales > « Les Diamants de Kamituga » : nouvelle BD de l’artiste Séraphin (...)

« Les Diamants de Kamituga » : nouvelle BD de l’artiste Séraphin Kajibwami « Les Diamants de Kamituga » : nouvelle BD de l’artiste Séraphin Kajibwami

Il vient de Bukavu, au sud Kivu. Né en 1979, Séraphin Kajibwami est l’un des dessinateurs et auteurs de la bande dessiné les plus actifs aujourd’hui en RDC. Sa nouvelle BD « Les Diamants de Kamituga » repose sur une histoire « vraie », celle d’une mère de famille de Bukavu malade du sida, tout en conservant les principes du genre : aventure, suspens, amour et humour.

Les Diamants de Kamituga : une histoire vraie


Asha, mère de famille atteinte du sida raconte sa vie aux amis de sa fille. Elle leur apprend notamment comment son mari Mayele, longtemps sans emploi, a finalement réussi à se faire engager sur le chantier de la mine de Kamituga dont il est revenu avec de nombreux diamants mais porteur du virus sans le savoir. Au fil des pages, la BD plonge le lecteur dans le quotidien des habitants de Bukavu.

Les Diamants de Kamituga : Un projet de développement social porté par African Artists for Development (AAD)

Les Diamants de Kamituga est un thriller humanitaire réalisé par le bédéiste congolais Séraphin Kajibwami, dans le cadre d’un projet de développement social porté par African Artists for Development (AAD).

Créé en 2009 par Gervanne et Matthias Leridon, le fonds de dotation African Artists for Development – AAD – initie, développe et soutient l’action d’artistes africains s’engageant dans des micro projets de développement ancrés dans leur communauté. Démarche à la fois artistique et sociétale, African Artists for Development lie intrinsèquement art contemporain et initiative de développement local, en ne promouvant pas l’un et l’autre mais l’un dans l’autre.

•Distribution gratuite à Bukavu
Distribuée gratuitement par AAD à 100 000 exemplaires dans la province du Sud-Kivu en 2011, cette BD est un outil d’information et de prévention contre le Sida.

•Acheter cette BD en France est un acte de solidarité :
La BD est vendue en France et l’intégralité du prix d’achat (8€TTC) est reversée à l’association congolaise SOS Sida, partenaire de ce projet, pour soutenir son action sur le terrain. De l’étranger, il est possible de participer ainsi à la lutte contre le sida et donner un espoir aux femmes congolaises victimes de violences sexuelles.

•Pour plus d’informations : www.lesdiamantsdekamituga.com

Séraphin Kajibwami : un artiste engagé

Les Diamants de Kamituga a été réalisé en soutien à l’action de SOS Sida. Cette association congolaise créée par Gratien Chibungiri accompagne les personnes séropositives et les femmes victimes de violences sexuelles dans cette région des Grands Lacs, à chacune des étapes de leur thérapie. Le coordinateur de SOS Sida, Gratien Chibungiri, peut être contacté : cbrg2000@yahoo.ca

Déjà en 1998, il réalise une bande dessinée de douze pages en noir et blanc, intitulée Katu et Sawa Sawa, qui a pour objet de sensibiliser la population de Bukavu et des environs aux méthodes de non-violence active face aux exactions des forces armées. Séraphin Kajibwami produira cette bande dessinée de façon régulière jusqu’en 2007. Conscient de la force que peut avoir une bande dessinée pour la diffusion de messages sociétaux, Séraphin Kajibwami a mis en place avec quelques autres jeunes dessinateurs l’association ABBUK, qui a pour objet de promouvoir ce moyen de communication « parallèle ». Le siège de cette association se trouve à l’Alliance Française à Bukavu.

Si vous aussi, artistes kinois, vous êtes intéressés par ce genre d’initiative, avez un projet et voulez être financés, alors contactez :

  Margaux Huille :m.huille@aad-fund.org

  Eglantine Marcelin :e.marcelin@aad-fund.org




écrit par clementine
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article